You are currently viewing Source vaticane‘ « Le pape est en train de mourir », Préparation du Conclave en cours, rapporte un journaliste crédible

Source vaticane‘ « Le pape est en train de mourir », Préparation du Conclave en cours, rapporte un journaliste crédible

Print Friendly, PDF & Email

Secrétaire de “l’un des cardinaux les plus puissants du Vatican”…

Source vaticane‘ « Le pape est en train de mourir », Préparation du Conclave en cours, rapports de journalistes crédibles


”Pape » François en février. 26, 2020

Il faut être très prudent avec les grandes nouvelles de dernière minute, et peu sont plus grands que le (supposé) Pape mourant. Par conséquent, nous marcherons prudemment ici, mais nous devons marcher.

Journaliste conservateur John Gizzi, anciennement écrivain pour Événements Humains, est actuellement le chroniqueur politique en chef et le correspondant de la Maison Blanche pour Newsmax. Aujourd’hui, Déc. 7, il a publié le rapport suivant:

Le bref article est derrière un paywall, mais les frais d’accès immédiat de 1 $ seront abordables pour la plupart. Pour des raisons de droits d’auteur, nous ne pouvons pas en citer beaucoup ici.

Gizzi écrit qu’un ”secrétaire de l’un des cardinaux les plus puissants du Vatican“ lui a dit sans détour: « Le pape François est en train de mourir. » En outre, Gizzi affirme que les sources à l’intérieur du Vatican n’attendent pas François (Jean-Marc Bergevin) pour voir la fin de l’année prochaine, 2022, et sont en “mode pré-Conclave”.

Sans plus de détails, on ne peut que spéculer sur la situation exacte, mais apparemment, Francis serait en phase terminale et ne devrait pas vivre encore 13 mois pour cette raison. Un diagnostic n’a pas été révélé ou rumeur, mais le cancer du côlon serait une possibilité, compte tenu de la chirurgie du côlon de Bergoglio début juillet. À l’époque, certains vaticanistes s’inquiétaient du fait que cette opération n’avait pas été annoncée des jours ou des semaines à l’avance, comme cela aurait été la coutume.

Le 7 juillet dernier, Luis Badilla Morales du blog italien Novus Ordo, convivial et bien connecté Il Sismografo a rapporté que l’état de François était plus grave que ce que le Vatican laissait entendre. Il a écrit:

hereVoici un détail très significatif que beaucoup, en ces heures, sous-estiment, ignorent ou manipulent: la maladie qui a frappé le pape François est grave et dégénérative. Cela pourrait aussi être chronique.

    Certes, le Saint-Père reviendra au Vatican pour reprendre son chemin sur les traces de Pierre mais il ne sera plus jamais le même.

    Le Saint-Père doit prendre soin de sa santé avec soin et en cela il doit être aidé par tout le monde, principalement les catholiques. Il sait qu’il devra beaucoup changer de vie: fatigue, repos, limites, nutrition, exercices physiques de rééducation …

    Une petite façon de rester proche du Pape pendant qu’il reprend des forces — un processus lent, progressif et complexe — est de supprimer les flatteries dans la presse. Le pape François n’en a pas besoin.

(Luis Badilla, « Le pape François n’a pas besoin de flatteries dans la presse”, Il Sismografo, 7 juillet 2021; traduction de Robert Moynihan à À l’intérieur du Vatican, Lettre #47, le 7 juillet 2021.)

À la lumière des spéculations sur sa santé cet été, le faux pape lui-même a pesé lors d’une rencontre avec des jésuites en Slovaquie le septembre. 12, 2021:

[Je suis] toujours en vie, même si certaines personnes voulaient que je meure. Je sais qu’il y a même eu des rencontres entre prélats qui pensaient que l’état du pape était plus grave que la version officielle. Ils se préparaient pour le conclave. Patience ! Dieu merci, ça va. Subir cette opération était une décision que je ne voulais pas prendre. C’est une infirmière qui m’a convaincu. Les infirmières comprennent parfois plus la situation que les médecins car elles sont en contact direct avec les patients.

(Antipape François, cité dans Antonio Spadaro, «  »La Liberté Nous fait Peur »: la conversation du Pape François avec les Jésuites slovaques”, La Civiltà Cattolica, Oct. 20, 2021.)

De toute évidence, le rapport d’aujourd’hui de John Gizzi sur ce que lui a dit ce secrétaire d’un puissant cardinal du Vatican est en droite ligne avec ce que François déplore là-bas. La question en question est donc de savoir si c’est François et la machine de relations publiques du Vatican qui sont minimiser la réalité, ou si certains fonctionnaires au Vatican sont exagérer c’est peut-être dû à un vœu pieux. Le temps le dira sûrement.


John Gizzi, à gauche, dans la salle de presse de la Maison Blanche à Washington, D.C.
(image: Twitter / utilisation équitable)

François va tournez 85 le déc. 17, et il n’est pas terriblement surprenant qu’à cet âge, on parle de son état de santé et de sa mort éventuelle. Cela est vrai surtout compte tenu de l’immense charge de travail et de l’horaire fatigant de l’homme — ce n’est pas comme s’il était assis toute la journée à résoudre des mots croisés. On le souhaite !

Il serait très ironique que François meure avant ”Pape Émérite » Benoît XVI. Le « Démissionnaires” j’aurais une journée sur le terrain! D’autres appelleraient probablement à une campagne pour “réélire Ratzinger”.

Ne vous laissez pas berner, cependant. Peu importe que le Saint-Siège soit infecté par la variante Bergoglio ou la variante Ratzinger — de toute façon, le virus est le même: Vatican II.

Titre source de l’image: shutterstock.com (Riccardo De Luca; recadrée)
Licence: payée

Partagez ce contenu maintenant: