You are currently viewing Absurdistan liturgique: Bénédiction finale avec Guitare à la messe de Novus Ordo près de Chicago

Absurdistan liturgique: Bénédiction finale avec Guitare à la messe de Novus Ordo près de Chicago

Print Friendly, PDF & Email

Pourquoi vous n’êtes plus Novus Ordo, exemple n ° 14228…

Absurdistan liturgique: Bénédiction finale avec Guitare à la messe Novus Ordo près de Chicago

La dernière absurdité du culte de Novus Ordo nous vient de la « Communauté Catholique de la Sainte Famille” à Inverness, dans l’Illinois, avec l’aimable autorisation du pasteur de la paroisse, le révérend Terence M. Keehan (“ Fr. Terry”).

Nous avons rassemblé le clip vidéo suivant présentant la prière finale et la “bénédiction” perpétrées par le pasteur de la paroisse le dimanche, février. 13, 2022, dans le cadre de la “Messe catholique » de 9h00 (vidéo complète ici). Cette vidéo de 90 secondes est un must absolu:

[contenu intégré]

La prière de clôture qui précède cette “bénédiction » sacrilège, ainsi que les quelques mots qui la suivent, complètent parfaitement la folie liturgique de la terre de Novus Ordo. Cette poubelle fait  » Fr. » Les exercices de respiration de Jerry Kaywell on dirait une catéchèse contre le modernisme.

Il n’y a plus rien de catholique chez ces gens.

Au fait: la paroisse de la Sainte-Famille fait partie de l’archidiocèse de Chicago (oui, Encore Chicago !), actuellement occupé par le “Cardinal » moderniste Blase Cupich, l’un des favoris de Francis. En janvier, Cupich a publié des directives strictes pour l’ensemble du diocèse en ce qui concerne la célébration de la Messe Latine Traditionnelle, dans le sillage de Décret de François Custodes Traditionnels et le restrictif Responsa ad Dubia publié en juillet et décembre de l’année dernière, respectivement. Parmi eux se trouvent les stipulations suivantes:

La messe est celebrated habituellement célébrée « versus populum » [= face au peuple], sauf autorisation contraire de l’archevêque. En outre, toutes les célébrations des liturgies de l’Église à Noël, le Triduum, le dimanche de Pâques et le dimanche de Pentecôte doivent utiliser exclusivement les livres liturgiques promulgués par Saint-Pape Paul VI et Saint-Pape Jean-Paul II, soit en langue vernaculaire, soit en latin, et généralement “contre populum », sauf autorisation contraire de l’archevêque. L’intention de ces exigences est de favoriser et de manifester l’unité de cette Église locale, ainsi que de fournir à tous les catholiques de l’archidiocèse l’occasion d’offrir une manifestation concrète de l’acceptation de l’enseignement du Concile Vatican II et de ses livres liturgiques.

(« L’Archidiocèse définit la politique de mise en œuvre de la ”Traditionis Custodes » », Catholique de Chicago, Jan. 5, 2022)

Donc, c’est une bonne chose que M. Keehan ait perpétré son culte face au peuple et non face au tabernacle. En effet, il est rassurant de savoir qu’il accepte “ l’enseignement du Concile Vatican II et de ses livres liturgiques ”.

Sinon, il serait maintenant confronté à la colère de l’Archilayman Cupich.

Source de l’image : youtube.com (capture d’écran)
Licence : utilisation équitable

Partagez ce contenu maintenant: