You are currently viewing Habitudes Saines: Reconstruire Les Relations Cette Année

Habitudes Saines: Reconstruire Les Relations Cette Année

Quand j’étais aux études supérieures, j’ai suivi un cours sur la foi et la culture qui comprenait un segment sur l’immigration. Au lieu d’aborder la question, on nous a d’abord demandé de partager les histoires de la façon dont nos familles sont arrivées au pays. Ensuite, nous avons pris le temps d’écouter comment chaque personne dans la salle avait été personnellement touchée par le problème. Ce fut l’une des expériences de communauté et de vulnérabilité les plus puissantes que j’ai jamais eues, tout simplement parce que nous avons commencé par écouter et partager nos histoires.

Avec une nouvelle année vient de nouvelles opportunités pour établir ou reconstruire des relations avec le personnel avec lequel nous servons, nos paroissiens, nos parents et surtout nos adolescents. Il sera tentant de retomber dans les vieilles structures, habitudes et modes de ministère “ tels qu’ils étaient. » Cependant, les façons dont nous agirons à l’avenir exigeront une vulnérabilité, et nous devrons continuer à nous adapter aux nouveaux besoins, aux nouveaux enjeux et aux nouvelles circonstances.

Les Choses Sont Différentes Maintenant

Nous avons connu un changement culturel collectif englobant une grande variété de problèmes et d’événements: une pandémie mondiale avec des pertes et des souffrances extraordinaires, des divisions politiques et religieuses, une poussée de l’activisme et une prise de conscience plus profonde des problèmes de justice sociale, une économie radicalement fluctuante et une augmentation substantielle de la dépendance, de la dépression, de l’anxiété et du suicide. Il y a de fortes chances que tous ceux avec qui vous entrez en contact aient été touchés d’une manière ou d’une autre et soient différents à cause de cela. Malheureusement, beaucoup d’entre eux peuvent s’accrocher à un chagrin, une perte, une anxiété ou un traumatisme non traités. Nous devons agir comme si nous commencions à la case départ avec tout le monde dans notre paroisse si nous voulons éviter de passer devant les choses importantes dans la vie de ceux qui nous entourent que le Seigneur nous appelle à être présents aussi.

Vous Êtes Appelés Au Service, Pas À L’Esclavage

Avant de pouvoir faire tout cela, nous devons également reconnaître les façons dont nous sommes différents, les façons dont nous avons été blessés et les façons dont nous nous sommes sentis exploités, oubliés ou maltraités dans le ministère. Il y a beaucoup de reconstruction à faire, mais tout ne dépend pas de vous, alors fixez des limites saines. Vous êtes appelés à “aimer votre prochain comme vous-même” (Matthieu 22:39), ce que vous ne pouvez pas faire fidèlement si vous ne priorisez pas de prendre soin de vous-même et de vous aimer. Chaque fois que vous dites “non” à quelque chose, vous dites “oui” à autre chose. Donc, c’est votre permission de dire “non” plus cette année afin que vous puissiez dire “oui” aux choses qui sont vraiment des priorités. Dites « non » au surmenage, au surmenage, à la perte de sommeil, aux journées de travail de 12 heures et au fait de ne pas déléguer des choses que d’autres personnes peuvent facilement faire pour vous.

Tout cela étant dit, voici quelques suggestions sur la façon de construire et de reconstruire des relations dans votre paroisse en cette nouvelle année:

Avant tout:

  • Enracinez-vous dans la prière et réservez du temps pour être rechargé spirituellement, mentalement, physiquement et émotionnellement avant de plonger dans le ministère.
  • Traitez chaque relation comme si elle était neuve et investissez du temps dans le ministère relationnel.
  • L’intimité exige la vulnérabilité, et la vulnérabilité est une rue à double sens. Soyez prêt à engager des conversations et à partager comment vous avez changé et vos luttes. Partager personnellement peut être incroyablement puissant et briser les barrières pour créer un sentiment de confiance plus profond.

Personnel Paroissial:

  • Reconnaissez que beaucoup de ceux avec qui vous travaillez ont vécu des expériences similaires à celles que vous avez.
  • Passez du temps dans la prière et la conversation ensemble. Si ce n’est pas déjà le cas, suggérez d’incorporer des histoires de gloire de partage issues du ministère ou de la vie personnelle et de prier ensemble lors des réunions de votre personnel.
  • Priez spécifiquement pour l’intercession de votre homonyme paroissial.
  • Évitez de  » cloisonner  » en établissant des ponts avec d’autres responsables et membres du personnel du ministère.
  • Collaborer pour organiser un événement ou une mission intergénérationnelle pour toute la paroisse pour le Carême, Pâques ou l’Avent au lieu de plusieurs événements distincts. Planifier ensemble vous donnera plus de temps pour établir des relations plus solides et voir comment vos dons s’emboîtent pour servir collectivement la communauté paroissiale.

Paroissien:

  • Soyez présent. Au lieu de revenir à la planification d’un tas d’événements, essayez d’assister à différentes messes et à d’autres ministères pour rencontrer des paroissiens que vous ne rencontreriez pas normalement. Priez avec le groupe du Chapelet, jouez au bingo ou au bridge avec le groupe de jeux, restez après la messe pour rencontrer quelqu’un de nouveau sans l’intention de le recruter ou de le faire venir à quelque chose.
  • Assistez à un événement paroissial simplement pour en profiter avec ceux qui vous entourent sans avoir à faire quoi que ce soit et concentrez-vous sur le réengagement et la rencontre de nouveaux paroissiens.
  • Écoutez et posez des questions pour évaluer où en sont les paroissiens et ce dont ils ont besoin afin que vous puissiez apporter ces précieux commentaires au personnel et à votre équipe principale.

Parents et Adolescents:

  • Passez plus de temps que toute autre chose à vous concentrer sur le ministère relationnel.
  • Ayez des heures de bureau ouvertes où ils peuvent passer pour vous rattraper ou prier avec vous.
  • Dans chaque e-mail, SMS, appel téléphonique ou interaction personnelle, demandez comment vous pouvez prier pour eux. Si possible, priez pour eux sur place.
  • Demandez régulièrement des demandes de prière sur les réseaux sociaux et lors de Life and Edge nights.
  • Créez un lieu désigné pour les demandes de prière écrites dans votre salle des jeunes, votre bureau ou votre espace de réunion.
  • Le cas échéant, partagez les demandes de prière (sans utiliser de noms) avec votre équipe de base, le personnel paroissial ou l’équipe de prière.

Il y a beaucoup de reconstruction à faire, mais vous n’êtes pas appelés à reconstruire un ministère qui servirait bien les gens il y a deux ans. Dieu vous a choisi pour servir spécifiquement dans votre paroisse spécifique en ce moment de l’histoire du salut avec ceux qui sont autour de vous. Il vous a tous mis dans la vie de l’autre dans un but, alors soyez présents auprès de ceux avec qui vous servez et servez. Ce n’est qu’alors que le chemin vers l’avant deviendra plus clair, et vous trouverez probablement un groupe plus large de soutien, d’amis et de collègues dans le vignoble.

Photo par Valéry Fedotov sur Unsplash