You are currently viewing Fécondité de la perte: Perdre Quelqu’un dans le Ministère

Fécondité de la perte: Perdre Quelqu’un dans le Ministère

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Jeunesse Catho

« Hey, désolé de communiquer comme ça, mais je pensais que vous voudriez savoir que Dick va entrer en hospice.”

Mon estomac est tombé en lisant ce message Facebook tard un soir de Bryan, l’un des membres principaux de l’époque où j’étais au lycée. Dick est mort deux jours plus tard, et deux semaines plus tard, je pense toujours à lui.

Dick a aidé à commencer la vie d’adolescent dans la paroisse où j’ai grandi, et il a fait partie de l’équipe de base pendant longtemps. Pendant que j’étais au lycée, nous avons eu beaucoup de roulement de ministre de la jeunesse, mais Dick et certains des autres membres principaux étaient des ancres dans la vie des adolescents. Il était aux Nuits de la vie et aux retraites d’automne, il s’est teint les cheveux pour Steubenville Atlanta parce que c’est ce que notre groupe a fait, et une fois, il m’a rendu visite quand j’étais à l’université parce qu’il était dans la région pour un voyage d’affaires. Il a fait ce genre de choses pendant des années et des années.

Le prêtre qui a célébré sa messe funèbre (un autre adolescent de notre paroisse) a déclaré dans son homélie qu’il imaginait que Dick était accueilli au ciel en tant que “bon et fidèle serviteur de Dieu. »J’ai imaginé cela aussi et j’ai pensé à Jésus montrant à Dick le fruit de son ministère. Les graines de la foi cultivées dans les adolescents qu’il a servis et la foi cultivée par ces adolescents qui sont devenus des adultes servant maintenant dans le ministère. En moi seul, je suis ministre de la jeunesse depuis dix ans, et au moins quelques-uns de mes anciens adolescents servent l’Église d’une manière ou d’une autre. Le ministère de Dick pour moi porte ses fruits dans la vie des adolescents qu’il n’a même jamais rencontrés et dans des endroits où il n’a pas été.

Cette année, je pense beaucoup à ma propre fécondité. Parfois, je suis pris dans les chiffres de présence ou ce que font les autres ministres de la jeunesse et je me décourage de me demander si je produis des fruits. Dans les Évangiles, Jésus dit assez clairement que la fécondité est son affaire et que la fidélité est la nôtre. Dick s’est présenté semaine après semaine, même lorsque les choses étaient difficiles, et sa persévérance continue de porter ses fruits. Ce témoin m’encourage dans mon propre ministère.

Comment persévérer et rester fidèles, surtout quand le ministère (et la vie) deviennent difficiles?

Premièrement, nous devons rester près de la source de la fécondité et de la fidélité – Jésus. Cette semaine, je me consacre à nouveau à la messe au moins deux fois par semaine. J’allais régulièrement à la messe quotidienne, mais je suis tombé de la pratique. Où avez-vous laissé passer votre proximité avec le Seigneur ? Peut-être que vous ne priez pas tous les jours, ou que vous priiez le chapelet et que vous ne l’avez pas fait depuis un moment. Prenez une résolution, soyez précis et demandez de l’aide à Dieu.

Deuxièmement, nous devons être fidèles dans les petites choses. Jésus dit à ses disciples dans Luc 16:10 “  » Celui qui est fidèle en très peu l’est aussi en beaucoup. »La première  » petite chose  » qui me vient à l’esprit, ce sont les deux déshumidificateurs de notre chambre de jeunes que je suis censé vider tous les jours. Je ne les ai pas vidés depuis des semaines, et la salle des jeunes commence à être humide. Quelles sont les petites tâches de votre vie que vous laissez échapper? Complétons ces petites choses avec beaucoup d’amour pour que notre fidélité soit renforcée.

Enfin, nous devons nous abandonner au fait que les voies de Dieu ne sont pas nos voies. Comment il voit la fécondité n’est pas comment je la vois, et je lui demande, encore et encore, de me donner ses yeux pour voir. Ce dimanche, nous avons eu une autre soirée avec une faible fréquentation, et pendant que je pensais à cela, l’un de mes membres principaux a dit: “C’est juste le plus beau groupe d’adolescents. » Elle a raison. Je leur dis tout le temps que s’il y avait un projet de ministère de la jeunesse, je n’en échangerais aucun. Pratiquement, on dirait que je remercie Dieu pour le bien que je vois. Qu’il s’agisse d’énumérer les adolescents par leur nom ou de trouver d’autres choses dans le ministère pour remercier Dieu, je veux que la gratitude soit mon nouvel objectif et mon carburant pour la fidélité.

Peut-être avez-vous ou avez-vous eu quelqu’un comme Dick dans votre propre vie. J’espère que oui ! Je suis tellement reconnaissante pour sa vie, pour la façon dont il m’a bien aimé, et pour la façon dont il me témoigne le fruit de la fidélité.

« C’est ainsi avec le royaume de Dieu ; c’est comme si un homme dispersait de la semence sur la terre et dormait et se levait nuit et jour et que la semence poussait et grandissait, il ne sait pas comment. Marc 4, 26-27

Photo par Mike Labrum sur Unsplash