You are currently viewing Construire un Monde Meilleur – Le ”Pape » François contre le Pape Pie XII

Construire un Monde Meilleur – Le ”Pape » François contre le Pape Pie XII

Print Friendly, PDF & Email

Comparer et contraster…

Construire un Monde Meilleur –
”Pape » François contre le Pape Pie XII

Hier, Fév. 10, 2022, le soi-disant Agence de Presse Catholique a publié un rapport indiquant ce qui suit:

Dans un message vidéo jeudi, le Pape François a encouragé les chrétiens à rester engagés à faire du monde un lieu plus juste et plus pacifique, comme l’avait exhorté son prédécesseur Pie XII il y a 70 ans.

Le pape François a envoyé son bref message au Mouvement pour un monde Migliore (Mouvement pour un Monde meilleur), qui célèbre les 70 ans de sa fondation en 1952.

Le groupe catholique a été créé en réponse au message radio du pape Pie XII aux fidèles romains, transmis le février. 10, 1952.

(Hannah Brockhaus, « Le pape François rappelle le puissant message de Pie XII 70 ans plus tard”, Agence de Presse Catholique, Feb. 10, 2022; italique ajouté.)

Chaque fois que l’apostat Jorge Bergoglio — “Pape François” — évoque un vrai Pape du passé et prétend suivre ses traces, il est temps de se méfier.

Le Vicaire du Christ, Sa Sainteté Pie XII, a-t-il vraiment lancé un appel à “ rendre le monde meilleur”, pour ainsi dire ? La réponse courte est: Oui, mais pas dans le sens que François, après Vatican II, attribue généralement à cette idée.

Quand l’Antipape François parle d’améliorer le monde, c’est le noyer dans la rencontre, la proximité, le dialogue, la solidarité, la tendresse, l’ouverture, la coopération mutuelle, la célébration des différences, etc. – fondamentalement tous les concepts qui pourraient tout aussi bien être recommandés par le Dalaï Lama ou le Secrétaire général des Nations Unies. Nous l’appelons celle de Bergoglio « évangile de l’homme”.

Voici le message vidéo, heureusement bref, que François a publié pour le Mouvement Pour Un Monde Meilleur:

[contenu intégré]

Nouvelles du Vatican rapport sur le contenu du message en anglais ici.

À diverses occasions, Bergoglio a longuement exposé son utopique « monde meilleur » – un monde qui ne fonctionne pas sur les principes surnaturels de l’Évangile de Jésus-Christ mais sur les principes maçonnico-naturalistes de liberté, d’égalité, de fraternité. Par exemple, ses idées effrayantes se trouvent dans sa lettre encyclique Fratelli Tutti et se reflètent dans l’interreligieux Document sur la Fraternité Humaine pour la Paix dans le Monde et le Vivre Ensemble d’Abu Dhabi, ainsi que dans son message de 2021 pour la Journée Mondiale des Migrants:

Inutile de dire que le “monde meilleur” naturaliste de Jorge Bergoglio est pas le monde vraiment meilleur du Pape Pie XII, dont la vision d’améliorer le globe avait un caractère et un but résolument chrétiens et surnaturels, conscient que tous les êtres humains ont été créés pour une seule et même fin: la Vision béatifique.

Le message radio de Pie XII est disponible sur le site Web du Vatican, mais uniquement dans les deux langues suivantes:

Bien que cela n’ait pas été facile à trouver, par la grâce de Dieu, nous avons réussi à trouver une traduction en anglais librement accessible en ligne, publiée dans la revue L’Esprit Catholique:

Les extraits suivants de ce beau message du Saint-Père montrent à quel point le but de Pie XII a toujours été le salut éternel des âmes, et pas simplement un monde pacifique, ou un monde dit fraternel, ou un monde de religions réconciliées qui « partagent des valeurs et des expériences spirituelles et morales dans un esprit de vérité et d’amour » ”Fratelli Tutti, n. 271).

Dans son discours radiophonique, le pape Pie XII a déclaré:

Cette exhortation paternelle, fils et filles bien-aimés de Rome, vous vient de Notre cœur — de Notre cœur qui est troublé d’une part par la prolongation, sans aucune clarification définitive, de la situation dangereuse du monde qui nous entoure, et d’autre part par une apathie beaucoup trop répandue qui empêche beaucoup d’entre nous de faire face à des situations dangereuses. entreprendre ce retour à Jésus-Christ, à l’Église et au mode de vie chrétien que Nous avons souvent désigné comme le remède décisif à la crise universelle qui agite le monde. Mais la confiance que Nous trouverons en vous le confort de la compréhension, ainsi que la volonté déterminée d’agir, Nous a poussés à vous ouvrir Notre cœur. Aujourd’hui, écoute un appel vibrant de la bouche de ton Père et Berger, de Nous qui ne pouvons rester muets et inertes devant un monde qui marche inconsciemment des chemins qui se baladent pour ruiner les âmes et les corps, les bons et les méchants, la civilisation et les peuples. …

Pour partager avec vous nos angoisses, Nous avons choisi la veille de la fête de la Vierge de Lourdes de demain, car elle commémore les apparitions miraculeuses qui, il y a près de cent ans, en ce siècle d’aberration rationaliste et de dépression religieuse, étaient la réponse miséricordieuse de Dieu et de Sa Mère Céleste à la rébellion des hommes, une invocation irrésistible vers le surnaturel, et le premier pas vers une renaissance religieuse progressive. …

Maintenant, vous savez que les dangers qui menacent actuellement cette génération sont beaucoup plus répandus et graves que la peste et les convulsions de la nature, même si leur menace continue a commencé à rendre les nations presque insensibles et apathiques. …

Même l’Année Sainte [de 1950], qui a provoqué une floraison prodigieuse de la vie chrétienne, se déroulant d’abord au milieu de vous, puis se répandant dans le monde entier, ne doit pas être considérée simplement comme un météore brillant mais éphémère, ni comme une obligation momentanée accomplie depuis longtemps. Devrait plutôt être considéré comme une première étape prometteuse vers la restauration complète de l’esprit de l’Évangile qui, en plus d’arracher des millions d’âmes à la ruine éternelle, est la seule chose qui puisse assurer la coexistence pacifique et la collaboration fructueuse des peuples.

C’est un monde entier qui doit être reconstruit à partir de ses fondements, transformé de sauvage à humain, d’humain à divin, c’est-à-dire selon le cœur de Dieu. Des millions d’hommes plaident pour un changement de cap, alors qu’ils regardent vers l’Église du Christ comme le seul pilote fort qui, avec tout le respect dû à la liberté humaine, peut prendre la tête d’une entreprise aussi vaste. …

Comment pourrions-nous, placés par Dieu, malgré Notre indignité, comme une torche dans les ténèbres, comme le sel de la terre, et comme berger du Troupeau chrétien, refuser d’accepter cette mission salvatrice ? Tout comme, un jour maintenant passé, et parce que telle était la volonté de Dieu, Nous avons accepté la lourde croix du Pontificat, de même, nous nous inclinons maintenant au devoir ardu d’être, dans la mesure où Notre faible force le permet, le héraut d’un monde meilleur voulu par Dieu, et dont Nous aspirons à transmettre tout d’abord à vous, enfants bien—aimés de Rome, à vous qui êtes les plus proches de Nous, qui nous sommes confiés d’une manière plus spéciale à Nos soins, et qui, de ce fait même, sont également érigés comme des lumières enflammées sur un candélabre, comme un levain parmi vos frères, et une ville bâtie sur une montagne – à vous, de qui d’autres attendent à juste titre un plus grand courage et une disponibilité plus généreuse à l’action. Recevez avec un noble esprit de dévouement, en le reconnaissant comme un appel de Dieu et comme une règle de vie digne, la sainte charge que vous confie aujourd’hui votre Berger et Père: lancer un puissant réveil de la pensée et de l’action.

Ce réveil est un devoir pour tous sans exception– le clergé et les gens, ceux qui ont l’autorité, les familles, les groupes, les individus – tout au long du front de la renouvellement complet de la vie chrétienne, sur la ligne de la défense des valeurs morales, dans la réalisation de la justice sociale, dans la reconstruction de l’ordre chrétien de telle sorte que le visage extérieur de la ville de Rome, qui depuis les temps apostoliques a été le centre de l’Église, puisse bientôt briller de sainteté et de beauté.

Ce n’est pas le moment de discuter, de rechercher de nouveaux principes, de fixer de nouveaux buts et objectifs. L’un et l’autre, déjà connus et substantiellement vérifiés, car enseigné par le Christ Lui-même, clarifié par les enseignements de l’Église à travers les siècles, adaptés aux circonstances immédiates par les derniers Pontifes suprêmes, n’attendent qu’une chose: une exécution concrète.

LetQue ceux de bonne volonté soient invités; qu’ils s’offrent spontanément. Que leur loi soit celle de la fidélité inconditionnelle à la personne de Jésus-Christ et à Ses enseignements. Que leur offrande d’eux-mêmes soit humble et obéissante ; que leur travail entre en tant qu’élément actif dans le grand courant que Dieu mettra en mouvement et dirigera par Ses ministres.

C’est ainsi que Rome revivra sa mission centenaire de maître spirituel des peuples, et pas seulement, telle qu’elle était et est, en raison de la Chaire de vérité que Dieu a établie au milieu d’elle, mais par l’exemple de son peuple, encore une fois fervent dans la foi, exemplaire dans la morale, un dans l’accomplissement des devoirs religieux et civils et, si cela plaît au Seigneur, prospère et heureux. Nous espérons sincèrement que ce puissant réveil, auquel Nous vous exhortons aujourd’hui, favorisé sans délai et exécuté avec ténacité selon le modèle tracé, que d’autres peuvent développer en détail, sera immédiatement imité dans d’autres diocèses, proches et lointains, pour que Nos yeux voient non seulement les villes, mais les nations, les continents, toute la race humaine revenir au Christ.

(Pape Pie XII, Message Radio Nos Produits, Feb. 10, 1952; traduit par “Aux Fidèles de Rome”L’Esprit Catholique, vol. 50, n. 1074 [juin 1952], p. 380-384; soulignement ajouté.)

Pour une vérification de la réalité catholique rafraîchissante sur le thème de la façon de vraiment rendez le monde meilleur, alors, nous souhaitons encourager tous les lecteurs de ce blog à lire le message du pape Pie dans son intégralité sur le lien ci-dessus.

Il est donc évident que l’appel de François au message radio de Pie XII de février 2014 a été lancé. 10, 1952, est trompeur. Pour le pape Pie XII, comme son prédécesseur saint, Pie X, et ainsi de suite contrairement Bergoglio, voulait  » rétablir toutes choses dans le Christ » (Ep 1, 10) pour la gloire de Dieu et le salut des âmes !

Source de l’image: composite avec des éléments de youtube.com (capture d’écran) et Wikimedia Commons (Citations Gram)
Licence : utilisation équitable et domaine public

Partagez ce contenu maintenant: